Navigation Menu

    COVID-19 cliquez ici pour plus d'informations

    Mettre fin à la solitude : trois thérapies

    La solitude est lourde à porter. C’est sans compter qu’elle est néfaste pour la santé. De plus en plus de recherches indiquent que de se sentir seul affecte directement l’immunité et rend celui qui en souffre moins résistant aux infections et aux maladies.
    Par Soins à Domicile - Septembre 09, 2020

    Soins à Domicile Montréal change la façon dont le monde vieillit. Voici le plus récent volet de notre série « Comment et pourquoi », où nous vous présenterons des conseils faciles à comprendre qui vous aideront à mieux vivre le processus de vieillissement.

    Il s’agit là d’une corrélation dangereuse pour 12 % d’ainés canadiens qui ont affirmé se sentir isolés ou seuls bien avant le début de la pandémie de la COVID-19. La bonne nouvelle, c’est que près de 90 % des études effectuées dans le cadre d’une récente analyse ont démontré que les thérapies clés peuvent avoir un réel impact sur la solitude ressentie par une personne. 

    Si vous cherchez une manière efficace d’éviter la solitude, alors que les jours raccourcissent et que les mesures de distanciation sociale persistent, ces trois thérapies sont de mise : 

    Le rire est le meilleur remède. Sans blague, c’est vrai. La thérapie par le rire utilise l’humour pour soulager le stress et la douleur, tout en améliorant le bienêtre d’une personne. Comment? En intégrant des exercices de rire spécifiques dans la vie d’un ainé (individuellement ou en groupe distancié de façon sécuritaire), vous pourrez alléger le sentiment de solitude. Il en va de même pour les autres activités qui visent à faire rire le public, que ce soit des comédies, des livres, des jeux drôles ou encore des puzzles. Même un spectacle de clowns fonctionne. Pensez à intégrer une bonne dose de rire, que ce soit de façon formelle ou informelle, à la routine quotidienne de votre proche ou discutez-en avec la direction de la résidence où il habite pour déterminer quelles sont les options sécuritaires pour rire un bon coup.

    Pouces verts, cœurs joyeux. Ce n’est pas pour rien que par les temps qui courent, les réseaux sociaux sont inondés de photo de plantes. Le jardinage fait du bien. Tellement de bien, que des approches thérapeutiques entières reposent sur le jardinage. Comment? L’hortithérapie utilise les plantes, les activités en lien avec les plantes et l’aménagement paysager pour promouvoir le bienêtre. Les études démontrent que cette thérapie est l’une des interventions testées les plus efficaces pour contrer la solitude. N’oubliez pas d’intégrer des plantes dans votre demeure ou votre chambre et si vous êtes à la recherche d’un cours ou d’un traitement plus formel, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un praticien agréé.

    Les souvenirs rendent de bonne humeur. Se souvenir du passé peut avoir un impact positif sur la façon dont une personne regarde devant soi et ce à quoi elle aspire. Il a été démontré que la thérapie par réminiscence, une thérapie qui compte sur les souvenirs du passé pour améliorer le bienêtre, réduit le sentiment de solitude chez les participants ainés dans une proportion pouvant aller jusqu’à 30 %. Comment? La pratique intègre une poignée d’approches thérapeutiques connexes, mais distinctes. Qu’il s’agisse de réminiscence simple (une personne partageant ses histoires et souvenirs personnels)ou de séances plus élaborées de bilan de vie, cette thérapie soutient une vaste compréhension du passé d’une personne et peut jouer un grand rôle dans un plan de soins axés sur la personne. Pour commencer du bon pied, nous vous suggérons de créer des occasions de vous remémorer le passé dans les conversations de tous les jours. Par exemple, vous pourriez ouvrir la conversation en disant : « Vous souvenez-vous de notre voyage en Floride et de ce que nous faisions sur la plage? » À plus large échelle, vous pourriez consulter un thérapeute spécialisé dans ce genre de soins ou vous informer sur les possibilités d’intégrer ce type de thérapie dans la routine quotidienne d’une résidence pour déjouer la solitude, surtout avec les mois d’hiver qui approchent et la pandémie qui perdure. 

    En terminant

    La solitude est omniprésente et la distanciation sociale n’aide en rien. En de telles circonstances, votre meilleure arme reste une solide offensive. Gardez les liens sociaux au sommet de vos priorités et n’oubliez pas que d’appliquer ces trois thérapies de choix qui pourraient vous aider à garder le cap vers une meilleure santé malgré la tempête COVID-19.

    Partager cet article

    Êtes-vous prêt?

    Soins à Domicile Montréal est prêt à vous aider. Contactez-nous pour une consultation gratuite à domicile.

    Nos Sites

    Reconnu comme un leader de l'industrie