La perte auditive...parlons-en!

Par: Sandra Daoust, Directrice des opérations

La plupart d'entre nous font examiner nos yeux régulièrement et l'idée de porter des lunettes n'est pas trop dérangeante. Alors pourquoi avons-nous une si grande aversion pour la perte d'audition et les prothèses auditives? Ce sont deux déficits sensoriels, mais l'un est bien plus facile à accepter que l'autre. Et ce n'est pas parce que la perte d'audition est plus rare. En fait, selon Statistiques Canada, 20 % des adultes vivent avec une légère perte d'audition. C'est pourtant une condition qui demeure souvent non détectée et mal traitée, plus particulièrement chez les ainés. La plupart des gens refusent d'en parler, c'est pourquoi j'aimerais briser le silence! La perte auditive...parlons-en!

ainés avec docteur qui verifie ces oreilles pour des probleme auditives

Pourquoi la perte auditive est-elle si importante pour moi? Je ne suis pas spécialiste de la santé, je n'ai aucune formation en matière de perte auditive et mon audition est normale. Mon intérêt est né d'une perspective personnelle. Il y a neuf ans, ma fille a reçu un diagnostic de perte auditive bilatérale de modérée à sévère. Comme vous pouvez vous l'imaginer, cette nouvelle dévastatrice a causé beaucoup d'émois au sein de la famille et nous étions terrifiés de ce que cela pourrait avoir comme conséquences à long terme dans la vie de notre fille. Au fil des ans, j'en ai appris tellement sur le sujet que j'en suis venu à utiliser notre expérience pour éduquer les autres.

Bien sûr, la première chose à faire si vous soupçonnez qu'un de vos proches souffre de perte auditive est de prendre rendez-vous avec un audiologiste pour faire tester son audition et de consulter un spécialiste pour lui obtenir une prothèse auditive qui l'aidera à améliorer sa détection des sons. Cette étape pourrait être la plus difficile, particulièrement lorsque la personne souffrant de perte auditive est un ou une ainé(e). Ils sont plus réticents à accepter de l'aide et sont souvent d'avis que la perte auditive fait partie du processus de vieillissement. Bien qu'il est vrai que les adultes de 60 à 79 ans sont beaucoup plus susceptibles de souffrir de perte auditive, il n'y a pas de raison que cette condition nuise à leurs activités quotidiennes.

Même si les prothèses auditives sont efficaces, nous avons découvert au fil des ans qu'il existe plusieurs stratégies pour nous aider à mieux communiquer avec notre fille atteinte de problèmes auditifs. Peut-être vous seront-elles utiles pour vous aider à communiquer avec votre proche atteint de problèmes auditifs! En fait, ce sont des trucs qui peuvent être utilisés pour communiquer avec n'importe qui!

Contact visuel et voix normale

Les personnes atteintes de perte auditive se concentrent souvent autant sur le mouvement des lèvres que sur le voix de leur interlocuteur pour arriver à suivre la conversation. Il est très important de faire face à la personne et de parler normalement. Vous pourriez lui donner plus de difficulté à comprendre en exagérant la prononciation, en parlant trop fort ou trop lentement. Parler sur un ton normal et avec un débit normal tout en prononçant clairement est toujours préférable.

Les conditions gagnantes

Si vous parlez à quelqu'un qui souffre de perte auditive, il est important de préparer les conditions gagnantes. Réduisez le bruit de fond. Éteignez la radio ou la télévision lorsque vous parlez pour que la personne puisse vous comprendre plus facilement. Avant de commencer, dites le nom de la personne pour vous assurer que votre proche est attentif. Ainsi, vous les avertissez qu'ils doivent se concentrer et être attentifs.

Les obstacles contournables

Parler avec un objet qui couvre votre bouche nuit à la compréhension de votre interlocuteur atteint de perte auditive. Les foulards, les moustaches, une main devant le visage, ou tout autre objet pouvant empêcher votre proche de voir vos lèvres peuvent nuire à sa compréhension.

Répétez et n'abandonnez pas!

Si vous essayez de dire quelque chose, mais que votre proche ne comprend pas, répétez en utilisant d'autres mots. Reformulez votre phrase, trouvez une autre façon de dire la même chose. Évitez surtout de dire « Laisse faire » ou « Ce n'est pas important ». Ces réponses sont très blessantes et irrespectueuses envers la personne qui vous écoute. Si ce que vous aviez à dire était assez important pour que vous vous donniez la peine de le faire, cela vaut la peine de réessayer!

Posez des questions

Restez ouvert face à la situation. Demandez à la personne si vous pouvez faire quelque chose pour lui permettre de bien vous comprendre. Assurez-vous que l'entourage de votre proche est au courant de son problème auditif. Ainsi vous éviterez à son entourage le malaise de se sentir ignoré ou « snobé » parce que votre proche ne leur répond pas. Savoir, c'est pouvoir!

Soyez préparé

Évitez les lieux bruyants où il est difficile d'entendre. Aussi efficace que soit cette stratégie, il arrive que ce ne soit pas possible. Si vous savez que vous allez vous retrouver dans un environnement bruyant, assurez-vous que votre proche sait que vous êtes là pour l'aider. Lorsque vous êtes en conversation de groupe, aidez votre proche en répétant ce qui a été dit ou en lui signifiant qu'une réponse est attendue de sa part lorsqu'il ou elle semble ne pas avoir entendu. Les situations bruyantes demandent énormément d'énergie pour les gens aux prises avec des problèmes d'audition. Trouvez un endroit calme où vous pouvez prendre une pause à l'écart du bruit.

Chacun son tour

Lorsque vous discutez en groupe, parlez à tour de rôle. La personne peut ainsi concentrer son attention sur la personne qui parle et ne rien manquer. Évitez d'interrompre les autres pour permettre à votre proche de bien suivre le fil de la conversation.

Soyez en confiance

Il existe toute une panoplie de prothèses auditives pour aider les personnes affectées à se sentir confortables et en confiance. De simples appareils tels que les systèmes FM, la télévision sous-titrée et les téléphones amplifiés peuvent rendre le quotidien de votre proche beaucoup plus agréable. De plus, il existe des dispositifs de sécurité qui alerte la personne à l'aide d'un voyant lumineux ou en faisant vibrer le lit si jamais l'alarme d'incendie se déclenche ou si quelqu'un appelle ou si on sonne à la porte.

Patience et encouragement

Par-dessus tout, soyez patient et encourageant. Les prothèses auditives ne sont pas parfaites et il peut être très frustrant de vivre avec une perte auditive. Mais vous pouvez aider votre proche à vivre avec n'importe quel problème en vous montrant solidaire et patient.

Ce ne sont que quelques trucs qui peuvent vous aider à rendre vos communications plus efficaces. Il est très important d'entreprendre des démarches et de ne pas ignorer le problème si vous soupçonnez qu'un de vos proches est atteint de perte auditive. Les pertes auditives non traites peuvent mener à la dépression, l'isolation sociale, et même mettre en jeu la sécurité de la personne atteinte. C'est particulièrement vrai chez les ainés où les pertes auditives non traitées peuvent entrainer des difficultés de communication et nuire aux activités quotidiennes. Imaginez un instant qu'un ainé vivant à la maison ne soit pas capable d'entendre que sa famille sonne à la porte ou de parler au téléphone avec ses petits-enfants. Ce sont de tristes situations, surtout lorsqu'on tient compte des outils et des technologies disponibles pour faciliter le quotidien des personnes atteintes de perte auditive. Vous pouvez contribuer à contrer la stigmatisation!

Remarque : Ces renseignements sont offerts à titre informatif seulement. Veuillez toujours vérifier auprès d’un professionnel de la santé.


Participez à la discussion

Nos Sites