L'impact du vieillissement sur la vision des ainés

Par: Maria Licoudis, Inf. & Gestionnaire des soins

ainés avec lunettesLa vision est l'un des sens dont l'être humain dépend le plus pour obtenir l'information sur son environnement. Quatre-vingt-dix pour cent de l'information qui atteint le cerveau passe par les yeux. Les changements en lien au vieillissement sont sérieux et se développent graduellement avec le temps. Les troubles de la vision sont la cause de sérieux problèmes dans tous les aspects de la vie des ainés et l'anxiété en est habituellement le symptôme prédominant.

Les aides-soignantes, la famille et les amis jouent un rôle crucial dans la détection des troubles de la vision et maladies oculaires et sont en mesure d'aider les ainés à aller chercher une évaluation médicale. Un optométriste ou un ophtalmologiste peut évaluer l'existence de maladies oculaires graves en remontant l'historique du patient, en examinant les yeux avec des instruments, en testant la fonction visuelle, en évaluant objectivement et subjectivement la vision et en procédant à un examen externe et interne de l'œil. La douleur et la perte de vision sont des symptômes majeurs de maladies oculaires. La présence de maladies systémiques est aussi importante dans le diagnostic. Parmi les maladies qui peuvent causer ou contribuer aux maladies oculaires ou troubles de la vision, on compte le diabète, la SLA, la sclérose en plaques, la maladie thyroïdienne, les troubles auto-immuns, le lupus, la maladie de Behcet, la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Crohn, l'uvéite, le détachement rétinien, les cataractes, la rétinopathie diabétique, la rétinopathie hypertensive et la dégénérescence maculaire liée à l'âge.

La prévention des maladies oculaires et la protection de la vision impliquent aussi de rester vigilant aux signes de dangers perceptibles à l'œil nu. Voici quelques signes de danger :

  • rougeurs et écoulements continuels des yeux;
  • taille des pupilles inégale;
  • formation de croute, écoulement, démangeaisons et larmoiement;
  • gonflements des paupières ou des yeux;
  • difficulté à voir de près ou de loin;
  • perte soudaine de la vision;
  • vision floue;
  • apparition de halos;
  • perception de corps flottants ou d'étoiles;
  • perte de la vision périphérique;
  • vision double ou embrouillée.

Évitez de traiter les troubles de la vision vous-même. Tous les symptômes ou plaintes de troubles de la vision doivent être traités par un optométriste ou un ophtalmologiste.

La prévention est d'une importance capitale! Les ainés doivent laver leurs yeux et leurs paupières matin et soir avec de l'eau tiède et un linge propre, garder leurs lunettes propres et en bon état et porter des lunettes fumées lorsqu'ils sont à l'extérieur pour éviter d'être éblouis, car les rayons ultraviolets peuvent endommager les yeux. Évitez d'utiliser des gouttes pour les yeux à moins d'avoir reçu une prescription du médecin. Évitez de frotter vos yeux, car vous pourriez y introduire des bactéries. Réduisez l'effort visuel en prenant des pauses pendant les séances de lecture ou de travail à l'ordinateur. Équilibrez votre régime alimentaire en y incluant beaucoup de vitamines A, B et C, du bêtacarotène, de la lutéine, du calcium et de la zéaxanthine.

Le glaucome et les cataractes représentent aussi un problème important chez les ainés. Ils peuvent se développer à cause d'une pression intraoculaire accrue qui entraine une déficience visuelle. Ces problèmes sont très fréquents chez les ainés de 50 ans et plus. S'ils ne sont pas correctement traités par médication (gouttes) ou par laser, ils peuvent entrainer la cécité. Les cataractes rendent le cristallin, normalement clair et transparent, opaque ou blanchâtre. C'est habituellement chez les aines de 70 ans et plus que les cataractes surviennent et la chirurgie est le seul traitement possible.

En tant qu'aides-soignantes, il est essentiel de ne jamais oublier de prendre des précautions supplémentaires pour les gens atteints de cécité ou dont la vue est affaiblie. Assurez-vous de maintenir leur orientation, de les guider dans leur espace de vie afin de les familiariser avec les détails de la pièce et faites-leur toucher les objets (chaises, table, frigo, canapé, salle de bain, téléphone). Parlez-leur toujours avant de les approcher et faites-leur savoir ce qui suivra en touchant leur main, en les préparant pour les activités de la vie quotidienne et en les avertissant toujours avant de les toucher. Évitez de les presser ou de les rendre anxieux. Faites appel à leur sens de l'ouïe ou de l'odorat avec de la musique, des fleurs ou de la nourriture. Présentez-leur toujours les nouvelles personnes ou les nouveaux lieux, ouvrez-leur les portes, guidez-les, évitez en tout temps de hausser le ton derrière eux et offrez-leur votre bras lorsque vous vous déplacez avec eux parce qu'ils ont leur propre sens de l'équilibre et de la direction. Comme toujours, faites preuve de respect, assurez leur confort et leur dignité pour améliorer leur qualité de vie.

Remarque : Ces renseignements sont offerts à titre informatif seulement. Veuillez toujours vérifier auprès d’un professionnel de la santé.


Participez à la discussion

Caregiver and Senior Client Outside Reading

Vous-avez des questions?

Communiquez avec nous des aujourd'hui

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Téléphonez pour une évaluation:
(514) 907-5065

Nos Sites