Un moment avec Maria

Maria Licoudis, inf. & Gestionnaire des soins a Soins à Domicile Montréal

La Mobilité des aînés et les risques de chute - Janvier 2015

Nous faisons tous des chutes, mais pour les aînés les conséquences peuvent être désastreuses. Selon les statistiques, un aîné de plus de 65 ans sur deux fait une chute au moins une fois par an. Les femmes sont trois fois plus susceptibles d’être hospitalisées pour des blessures causées par une chute que les hommes. Les hommes sont plus susceptibles d’en mourir. La moitié des séjours aux soins de longue durée font suite à une chute et la moitié des personnes blessées ne recouvrent pas toutes leurs capacités.

En tant qu’aides soignantes, nous devons être conscientes des facteurs de risque et des meilleures façons de prévenir les chutes. Les facteurs qui doivent particulièrement retenir notre attention sont la solitude, la lenteur des réflexes, le manque d’équilibre, les mauvaises postures, la faiblesse physique, l’affaiblissement de la vue et l’ouïe, les diagnostics d’ostéoporose, les crises cardiaques et la maladie de Parkinson. Nous devons aussi demeurer à l’affut des problèmes tels que la mauvaise alimentation, la raideur articulaire, l’arthrite et les autres problèmes cardiaques. Les médicaments comme les antidépresseurs, les tranquillisants et les antihypertenseurs peuvent avoir des effets secondaires comme la somnolence ou la baisse de la pression artérielle qui augmentent le risque de chute.

Pour l’aide soignante formée et responsable, l’évaluation au domicile est constamment à refaire et exige d’être vigilante et d’appliquer les techniques de prévention des chutes.

Il est crucial que le client s’alimente et s’hydrate bien et qu’il effectue ses exercices quotidiennement. Il doit porter des chaussures antidérapantes avec renforts matelassés. À son réveil, faites-le asseoir sur le bord de son lit pendant quelques minutes pour stabiliser sa pression sanguine. Assurez-vous que les escaliers ainsi que les corridors sont bien éclairés et laissez un téléphone sans fil dans toutes les pièces. Les salles de bain doivent être équipées de tapis de bain antidérapants, de barres d’appui dans la baignoire et la douche et préférablement d’une chaise de douche. Les planchers doivent être secs en tout temps. Toutes les carpettes de la maison doivent avoir un endos antidérapant ou être fixées au plancher. Il ne doit y avoir aucun câble ou accumulation d’objets sur le plancher, pas de journaux ni de fils électriques. Nos clients doivent apprendre à se servir de leur canne, leur marchette et leur fauteuil roulant. La hauteur des sièges de toilette, des chaises et des canapés doit être adaptée aux besoins des clients. Il leur est essentiel d’avoir beaucoup d’espace pour pouvoir se déplacer librement dans les espaces de vie. Il doit y avoir un banc près de l’entrée ou dans le hall d’entrée pour les clients qui ont besoin de périodes de repos.

Prévoyez suffisamment de temps et ne pressez jamais un client à compléter une activité de tous les jours.

Il est facile de faire une chute. Heureusement, il est tout aussi simple d’en éviter les risques en intégrant ces techniques et ainsi faire en sorte d’allonger la vie de nos clients tout en améliorant la qualité.


Participez à la discussion

Caregiver and Senior Client Outside Reading

Vous-avez des questions?

Communiquez avec nous des aujourd'hui

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Téléphonez pour une évaluation:
(514) 907-5065

Nos Sites