Le rôle de proche aidant

Par: Jessica Smith, Coordinator Soutien aux proches aidantes chez Y des Femmes

Un proche aidant d’ainé est toute personne qui fournit régulièrement et sans rémunération, du soutien ou des soins à une personne âgée ayant une incapacité significative ou persistante, et avec qui elle entretient une relation familiale ou affective préexistante. Souvent ce rôle va de soi et la plupart des proches aidants ne se considèrent pas comme tels. Ils considèrent que les soins qu’ils offrent à leur proche font partie de leur rôle de conjoint, d’enfant, de frère, de sœur, etc. POURTANT, avec une perte d’autonomie significative, ce rôle représente un ensemble de responsabilités considérables qui demandent des ajustements au niveau personnel, familial, social et au travail. En effet, c’est un rôle qui est rarement à court terme, on note que 89% des aidants fournissent des soins ou de l'aide pendant plus d'un an et que 50% des aidants le sont pendant plus de 4 ans.

La plupart des proches aidants vivent une accumulation de stress liée à leur rôle. Les tâches qu’ils doivent effectuer peuvent aller de la prise en charge de leurs besoins quotidiens (soins médicaux, se laver, faire la toilette, se vêtir, se nourrir, faire la lessive, l’épicerie, l’entretien de la maison, prendre ses médicaments), à la gestion des prises de rendez-vous médicaux, l’aide à domicile, le transport ou encore la gestion des biens financiers et légaux, etc. En plus de ces tâches, l’aidant veille constamment au bien-être et à la sécurité de l’aidé, il offre également son soutien moral. La constance de cette implication psychologique et physique peut devenir épuisante, voire provoquer un état de stress chronique. Cet état peut mener à long terme vers l’anxiété, la dépression, ou encore l’épuisement.

proche aidants avec ainés dehors

Pour être en mesure d’assurer ce rôle durablement, il est essentiel que le proche aidant prenne soin de lui. Pour ce faire, le proche aidant peut apprendre à respecter ses limites, à reconnaitre que ses besoins sont aussi importants que ceux de l’aidé, mais doit aussi accepter et reconnaitre lorsqu’il a besoin d’aide. Il s’agit d’un rôle exigeant qui est difficile à accomplir seul. Souvent les sentiments de culpabilité, d’échec, de ne pas en faire assez, d’impuissance, etc., entravent la capacité à demander de l’aide.

N’attendez pas que le proche aidant s’épuise! L'efficacité de l'aidant dépend directement de sa capacité à maintenir un niveau adéquat de bien être mental, physique et émotionnel. Personne n’est invincible. Il est important de reconnaitre que nous ne pouvons pas tout faire ni tout contrôler dans la vie. Accepter que le soutien donné puisse ne pas être parfait pour être adéquat ou même bon est une perspective pouvant aider un proche aidant.

Connaissez-vous un proche aidant qui est à risque d’être fatigué, stressé, isolé, anxieux, déprimé…? Aidez-le à reconnaitre sa situation. Aidez-le à prendre soin de lui et à demander de l’aide.

Un message du programme Soutien aux Proches Aidants, 514-866-9941, poste 229

Remarque : Ces renseignements sont offerts à titre informatif seulement. Veuillez toujours vérifier auprès d’un professionnel de la santé.


Participez à la discussion

Nos Sites