Les accidents vasculaires cérébraux chez les ainés

Par: Maria Licoudis, Inf. & Gestionnaire des soins

Un AVC est un accident « ischémique » qui entraine une interruption ou une perte soudaine du flux sanguin dans une partie du cerveau. Les AVC sont habituellement hémorragiques ou non hémorragiques (ischémiques). Il en résulte une interruption du flux sanguin au cerveau qui déclenche une perte de la raison, de mobilité, du langage, de la mémoire et de sensation permanente ou temporaire. Ceci altère la capacité de la personne à fonctionner normalement et d'accomplir ses activités quotidiennes.

Les symptômes d'un AVC peuvent survenir rapidement et causer un dérangement de l'état mental, de l'orientation, du langage et de la vision. Il pourrait aussi y avoir un engourdissement soudain des extrémités, une faiblesse dans les bras et les jambes et, bien souvent, un affaissement d'un côté du visage. Les autres symptômes incluent l'apparition soudaine d'intenses maux de tête et d'étourdissements, des difficultés à marcher, des problèmes de coordination et la perte de conscience.

Une ischémie cérébrale transitoire (ICT) est un mini AVC qui survient lorsqu'une partie du cerveau manque temporairement de sang. L'ICT peut être accompagnée de symptômes semblables à ceux d'un AVC et se résorbe habituellement en quelques heures. L'ICT ne détruit pas les tissus cérébraux et ne cause aucun dommage irréversible. Il faut toutefois recevoir des soins d'urgence lorsque les symptômes décrits ci-dessus se manifestent, car l'ICT peut être suivi d'un AVC chez certaines personnes.

Les causes d'AVC incluent une pression sanguine élevée, un taux de cholestérol élevé, le diabète, l'usage de tabac, l'obésité, la fibrillation auriculaire et l'âge avancé. Afin de prévenir ou réduire les risques d'ACV, il est important de vérifier régulièrement la pression sanguine, traiter l'hypertension, bien contrôler le diabète, respecter le traitement médicamenteux prescrit, éviter la cigarette, utiliser des anticoagulants pour traiter l'arythmie cardiaque ou la fibrillation auriculaire et de prendre des repas équilibrés pour réduire le taux de cholestérol. De plus, faire de l'exercice, perdre du poids (et maintenir un poids moyen), réduire la consommation de sel, réduire le stress et dormir suffisamment sont aussi de bonnes stratégies.

La grille de soins à apporter aux patients ayant souffert d'un ACV peut varier en fonction de la sévérité de l'attaque, mais en général, elle doit inclure les suivants :

  • aider le client à établir des objectifs de guérison réalistes;
  • changer la couche et repositionner le client toutes les deux heures pour prévenir les plaies et les problèmes circulatoires;
  • faire de l'exercice (passive ou active selon le besoin et comme le recommande le physiothérapeute);
  • rester à l'affut d'autres symptômes d'ACV;
  • réapprendre au client à se lever et à marcher à nouveau;
  • appliquer la thérapie cognitive;
  • aider le client à prendre son bain, se toiletter, s'habiller et se nourrir;
  • offrir du soutien émotif au client et à sa famille;
  • essayer de remonter le moral et d'améliorer la santé mentale du client;
  • réapprendre à effectuer les activités de la vie quotidienne.

Les AVC sont traitables, mais elles sont surtout évitables. En contrôlant les facteurs de risques et en consultant rapidement un médecin, les risques peuvent être réduits de façon significative.

Remarque : Ces renseignements sont offerts à titre informatif seulement. Veuillez toujours vérifier auprès d’un professionnel de la santé.


Participez à la discussion

Caregiver and Senior Client Outside Reading

Vous-avez des questions?

Communiquez avec nous des aujourd'hui

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Téléphonez pour une évaluation:
(514) 907-5065

Nos Sites