La démence, les relations et l'intimité

Lorsqu'un être cher reçoit un diagnostic de démence, apprendre à vivre avec les changements qui s'en suivent peut être une source importante de stress.
Par Soins à Domicile - Septembre 14, 2018

Soins à Domicile Montréal est la seule agence de soins à domicile abordant le processus de vieillissement de façon novatrice et scientifique. Voici le plus récent volet de notre série Conseils pratiques où nous partageons avec vous des conseils intelligents et trucs faciles à appliquer pour vous aider à vivre le processus de vieillissement. 

Lorsqu’un être cher reçoit un diagnostic de démence, apprendre à vivre avec les changements qui s’en suivent peut être une source importante de stress. Il faut apprendre à s’adapter aux nouvelles réalités quotidiennes. Un des principaux changements peut être la façon d’exprimer son affection et de vivre son intimité.

En tant que conjoint d’une personne atteinte de démence, comprendre ses besoins évolutifs peut être très difficile. On vise à consolider les façons saines d’exprimer son affection et de vivre son intimité. Avec le temps, la relation évoluera et l’intimité pourra se manifester de différentes manières. Il y a 5 façons d’exprimer son amour et c’est ce qu’on appelle les « langages de l’amour ». Ce sont des moyens physiques et non physiques d’aimer qui peuvent inclure des affirmations (« je t’aime » ou « j’aime passer du temps avec toi »), des gestes romantiques, des cadeaux, passer du temps de qualité ensemble et des marques d’affection physiques (câlins, baisers, etc.). Bien qu’il existe plusieurs façons d’exprimer son amour, il faut vous assurer que la façon dont vous le faites est saine et confortable tant pour vous que pour l’être aimé.

La démence et l’Alzheimer se ressemblent en ce sens qu’ils peuvent entrainer des changements comportementaux. Par conséquent, il faut s’assurer que le comportement de personnes atteintes de démence ou d’Alzheimer est sécuritaire et approprié. Il arrive qu’une personne exprime l’affection et l’intimité d’une manière qui pose un risque pour sa propre sécurité ou celle des autres. Comment peut-on prendre soin d’un être aimé atteint de démence alors que ses comportements deviennent de plus en plus difficiles? Il est nécessaire de faire évaluer la personne pour savoir si son comportement pose un risque pour elle-même ou pour les autres.

La Alzheimer’s Association souligne que le comportement des personnes dont les facultés cognitives sont atteintes peut devenir problématique et se traduire par des avances sexuelles inappropriées ou agressives. Les comportements peuvent, par exemple, inclure l’hypersexualisation, se déshabiller à des moments inopportuns ou l’incompréhension des limites à respecter.

Voici quelques suggestions pour vous aider à gérer ce genre de comportements problématiques :

Rediriger le comportement.Choisir un aide-soignant du même sexe.Choisir des vêtements qui s’attachent dans le dos pour les personnes qui se déshabillent à des moments inappropriés.Éduquer et soutenir la famille et l’aide-soignant La Alzheimer’s Association offre plusieurs ressources portant sur ce sujet.Il n’en reste pas moins que même lorsque le comportement d’une personne devient difficile, la compréhension et la patience sont la clé. N’hésitez pas à aller chercher de l’aide et des ressources pour vous aider à gérer votre « nouvelle » relation avec votre conjoint.

Partager cet article