Avez-vous le blues de l'hiver? Renseignez-vous sur les troubles affectifs saisonniers!

Cette année à Montréal, l'hiver semble interminable. Après le long et difficile mois de janvier que nous venons de traverser, plusieurs ont affirmé à la blague que cet hiver est leur pire à vie. Ces mois peuvent être très éprouvants pour la plupart d'entre nous. C'est pourquoi beaucoup de Canadiens vont se réfugier dans le Sud. Les ainés sont plus susceptibles de souffrir des rigueurs de l'hiver. Plus ils avancent en âge, plus ils se fragilisent et plus voyager devient difficile. Le manque de lumière et les températures extrêmes augmentent les risques de chute chez les adultes plus âgés et favorisent l'isolement social, puisqu'il leur est plus difficile de sortir de la maison durant les mois les plus froids.
Par Soins à Domicile - Octobre 30, 2018

Soins à Domicile Montréal est la seule agence de soins à domicile abordant le processus de vieillissement de façon novatrice et scientifique. Voici le plus récent volet de notre série Conseils pratiques où nous partageons avec vous des conseils intelligents et trucs faciles à appliquer pour vous aider à vivre le processus de vieillissement.

Les ainés sont donc plus à risque de développer un trouble affectif saisonnier, mieux connu sous le nom de blues de l’hiver. « Le trouble affectif saisonnier (TAS) est une forme de dépression qui suit le cycle des saisons. Il peut survenir n’importe quand au cours de l’année, mais on l’observe surtout durant la saison froide. » Le manque de soleil peut jouer un grand rôle dans la dépression, particulièrement pour ceux qui passent beaucoup de temps à l’intérieur.

Ses effets peuvent s’amplifier si la personne ne peut pas ou refuse de sortir sur une base régulière, une situation nettement plus importante chez les gens casaniers ou qui habitent des régions très enneigées ou verglacées.

Les symptômes à surveiller incluent

  • le désespoir
  • la perte d’énergie
  • les changements d’appétit et des habitudes de sommeil
  • l’irritabilité
  • la perte d’intérêt pour les activités sociales ou les autres activités.

Quoi faire pour alléger les symptômes?

  • Faites de bonnes nuits de sommeil.
  • Écoutez de la musique pour créer un milieu de vie agréable.
  • Modifiez votre diète pour éviter les aliments transformés et les sucres.
  • Méditez.
  • Faites de l’activité physique légère comme du taïchi et du yoga.
  • Invitez les amis et la famille.

La luminothérapie est aussi un traitement intéressant contre les symptômes du TAS. Il a été prouvé que la lumière aide à régulariser le système nerveux central qui inclut l’équilibre émotionnel dans son ensemble. L’usage d’une lumière claire qui imite la lumière naturelle peut alléger les symptômes décrits ci-dessus et augmenter le niveau d’énergie disponible.

Si vous croyez que quelqu’un pourrait souffrir de TAS, encouragez-les à en parler à leur médecin de famille pour établir un plan d’action qui les aidera à vivre longtemps, sainement et pleinement.

Ressources

https://www.iadvanceseniorcare.com/article/winter-depression-elderly-can-be-sad

https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/seasonal-affective-disorder/in-depth/seasonal-affective-disorder-treatment/art-20048298?pg=2

Partager cet article