La mémoire

La mémoire, la fonction du cerveau qui nous vient immédiatement en tête lorsqu’il est question de déclin cognitif ou même d’Alzheimer ou encore de démence. Les problèmes de mémoire communs qui viennent avec l’âge sont les oublis légers, comme d’oublier ce qu’on était venu faire dans une pièce ou perdre ses clés. Toutefois, les problèmes de mémoire peuvent devenir sévères au point où une personne pourrait ne plus reconnaitre ses proches, sa maison ou des objets familiers.

Il est primordial d’avoir recours aux activités cognitives pour empêcher les effets des problèmes de mémoire parce que les troubles de la mémoire plus sévères peuvent provoquer une intense frustration pour le client et sa famille. Heureusement, des gestes proactifs peuvent être posés, dont deux exemples d’activités amusantes visant à exercer la mémoire.

Le jeu des détails est une activité amusante très utile pour aider l’aide soignante à stimuler la faculté de mémoire du client. L’aide soignante lui demande de regarder une image pendant une période de temps déterminée. Elle cache ensuite l’image et pose quelques questions de base au client pour voir ce dont il est en mesure de se souvenir. Le niveau de difficulté varie et peut être totalement adapté au client.

Vous avez peut-être reconnu les cartes de mémoire, semblables à celles avec lesquelles nous avons tous joué dans notre enfance, les cartes Memory. Ce jeu se joue avec un paquet de cartes illustrant des paires d’images identiques. Quelques paires d’images sont choisies pour la séance, puis brassées et placées face contre la table. Les cartes sont ensuite découvertes deux pas deux dans le but de trouver les deux cartes identiques. Pour pouvoir trouver les paires, le client doit se souvenir de l’emplacement des cartes ayant été dévoilées. Le degré de difficulté de cette activité peut être réduit considérablement ou accru selon le nombre de cartes utilisées.

La plupart des programmes visant à travailler la mémoire, qu’ils soient offerts en clinique ou à la maison, ne couvrent que ça – la mémoire. Bien que les problèmes de mémoire soient importants, la méthode de stimulation cognitive focalise aussi sur les autres fonctions primaires du cerveau. Cette approche holistique favorise la stimulation cognitive optimale de chaque client.

Suivant: La perception visuo-spatiale

Précédent: Le langage